15/04/2016 : séminaire du CIEU « Cartographier le climat au service de l’urbanisme »

Publié le par LISST

prochaine séance des séminaires du CIEU le 15 avril de 9h à 12h. SALLE E412 de la Maison de la Recherche

« Cartographier le climat au service de l’urbanisme »

La caractérisation et la représentation cartographique de l'environnement urbain est une étape incontournable des exercices de planification et d'aménagement urbains, notamment depuis les années 90 qui ont vu à la fois l’émergence d’un urbanisme qualifié de durable et la généralisation des systèmes d'information géographique au sein des collectivités urbaines. Ainsi, que ce soit pour mettre en valeur les aménités environnementales du territoire ou pour identifier et localiser les nuisances et les risques environnementaux, les services techniques des villes s’emploient à recueillir, stocker, traiter, analyser, et représenter différents types de données spatiales et géographiques portant sur des éléments et des enjeux aussi divers que l’eau, le bruit, la végétation, la biodiversité ou la qualité de l’air.

Le climat, qui fut pourtant un impératif important de l’urbanisme moderne, est resté jusqu’à une date récente à l’écart de cette dynamique. Avec l’émergence des changements climatiques et l’obligation faite aux villes d’engager des stratégies d’atténuation, mais aussi d’adaptation aux nouveaux risques urbains associés, le climat est en passe de retrouver une place de choix dans l’urbanisme. Dans ce contexte, un certain nombre de collectivités pionnières tentent de se saisir des données et de l’expertise climatiques, que ce soit pour les produire, pour les adapter ou pour les visualiser, de manière à mieux les intégrer dans les différents exercices de planification et d’aménagement urbains.

Différentes sources de données sont alors mobilisées : certaines données sont issues de campagnes de mesures atmosphériques ponctuelles ou pérennes, d’autres sont obtenues par télédétection, et d’autres enfin sont générées par la modélisation numérique. Lors de ce séminaire, nous proposons d’explorer plusieurs travaux de recherche récents conduits dans ce sens en partenariat avec des collectivités locales (Rennes, Toulouse et Lyon). Nous aborderons à cette occasion un certain nombre de questions : Quels sont les besoins en données et pour quelles échelles d'application ? Quelle sont les méthodes de modélisation les plus usitées et leurs limites ? Quelles précautions faut-il prendre et quel bilan provisoire peut-on faire de ces expériences ?

1. L’îlot de chaleur urbain à Rennes : de l’observation à l’outil d’aide à la décision par Xavier Foissard, LETG, Université Rennes 2

2. Modélisation géostatistique de l’Îlot de Chaleur Urbain à Toulouse à partir des données de mesure CAPITOUL par Julia Hidalgo et Najla Touati, LISST, Université Toulouse 2

3. Usage de données de télédétection et de modélisation numérique pour la priorisation spatiale de la stratégie d'adaptation au changement climatique. L'exemple de l'agglomération lyonnaise.
par Julita Dudeck, LCRE, Université Lyon 3

Temps de discussion et Synthèse du séminaire par Sinda Haouès-Jouve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :